MV PATRIMOINE

MV PATRIMOINE

Nos experts crédit vous accompagnent pour vous proposer les meilleurs crédits à Grenoble. Quelles que soient vos opérations financières, votre expert crédit entreprises ou particulier recherche les meilleures conditions bancaires au meilleur taux. Conseil crédits Grenoble pour les meilleurs taux de crédits, étude des conditions : garantie bancaire et assurance.

Crédits

Rechercher les meilleures offres de financement

Le marché du crédit est "foisonnant"... Les offres sont difficiles à comparer : taux, garanties, flexibilité. Selon la nature du financement, il faut également savoir présenter son dossier.

Notre département expert vous accompagne pour la mise en place optimisée de vos crédits personnels et professionnels :

  • situation financière et faisabilité
  • montage de l’opération (en fonction de ce qu’attend une banque)
  • recherche des meilleures conditions

Nos experts s’appuient également sur les autres pôles de compétences d’Assemble pour optimiser le dossier : juridique, fiscal, social et financier.

Notre consultant Assemble :

Lazar TELLI<br />Crédits Professionnels et Particuliers

Lazar TELLI
Crédits Professionnels et Particuliers

Ancien conseiller bancaire

Diplôme troisième cycle gestion de patrimoine Maitrise sciences-économiques et gestion d’entreprise

QUESTIONS FRÉQUENTES :

+Quelle somme puis-je emprunter ?

Cette interrogation aborde la notion de taux d’endettement. La réglementation en vigueur chez les établissements financiers dit que les charges de remboursement ne doivent pas excéder le 1/3 des revenus de l’emprunteur.

On entend :

Par charges :

La somme des échéances des prêts en cours de remboursement (y compris le nouveau prêt envisagé) + le loyer de la résidence principale (si l’investisseur n’est pas propriétaire) + la pension alimentaire (dans le cas où il y a eu précédemment un divorce avec jugement obligeant au versement d’une pension).

Par revenus :

La somme des salaires (ou revenus du travail = exemple résultat fiscal pour les travailleurs indépendants) + les loyers perçus sur des biens locatifs déjà détenus ou faisant l’objet du financement souhaité (les banques appliquent à ces revenus fonciers une pondération de l’ordre de 70 à 80 % qui correspond aux charges réellement supportées par un propriétaire qui loue son bien) + les revenus réguliers de fermages ou autres placements financiers.

Les prestations familiales ne sont pas considérées comme des revenus « réguliers » car non appréhendables par la banque en cas de défaut de paiement par l’emprunteur.

Exemple de calcul :
- Mes revenus sont de 3 000 €/mois, ma capacité d’endettement représente donc une possibilité de remboursement mensuelle de 1 000 € (1/3 de 3 000€).
- Je rembourse actuellement un prêt sur mon véhicule de 175 €/mois.
- Ma capacité pour la nouvelle opération est donc de 825 €/mois.

Avec cette somme, je peux obtenir un prêt de 153 000 € sur 25 ans au taux de 4,20 %

+ FERMER

+Peut-on s’endetter à n’importe quel âge ?

La capacité à s’endetter dépend essentiellement de ses revenus (voir question "Quelle somme puis-je emprunter ?").

Dès lors que le candidat au prêt peut justifier d’un revenu "régulier" et "suffisant" pour rembourser une mensualité de prêt, il peut contracter un prêt quelque soit son âge.

La contrainte se pose en matière d’assurance sur le prêt. Jusqu’à 65 ans, la contraction d’un prêt est possible et les assureurs acceptent de couvrir le risque, le coût de l’assurance dépendra de la durée du prêt souhaité. Il est évident que pour assurer un prêt d’une durée de 240 mois à l’âge de 65 ans, le coût de l’assurance risque d’être dissuasif.

+ FERMER

+Quels sont les différents frais liés à une acquisition ?

Les frais liés à une acquisition immobilière sont de natures différentes :

Les droits de mutation

C’est une taxe que le trésor prélève sur chaque transaction immobilière. Sur un bien ancien, le taux appliqué est de 5,10 % sur la valeur du bien (de 2 à 3,50 % sur un bien neuf, selon sa valeur initiale).

Les frais d’acte

C’est la rétribution du travail du notaire. Le taux moyen appliqué est d’environ 2 % du montant de la transaction.

Les frais de garantie liés au prêt

Ces frais peuvent prendre plusieurs formes et dépendent du type de garantie retenu par la banque qui octroie le concours. La fourchette de coût s’étale d’environ 1 % - pour le privilège de prêteur de deniers/PPD à 2-2,5 % pour une hypothèque - (ces garanties sont inscrites par le notaire à la signature de l’acte et leurs règlements encaissés par son étude pour le compte du Trésor), ou une caution mutuelle (organismes, souvent filiales des banques, qui contre-garantissent le montant du crédit auprès de l’établissement prêteur). La tarification de ces organismes s’échelonne de 1,3 à 2 % du montant du prêt. Elle est généralement constituée d’une partie fixe (=frais / non remboursée) et d’une seconde partie variable (dont une part est remboursée au terme du crédit). Le règlement se fait à l’acceptation de l’offre de prêt.

Les frais de dossier

Ces frais sont prélevés par la banque au moment de l’acceptation de votre offre de prêt. Ils sont en général de 1 % du montant du crédit, et plafonné (selon les établissements de 500 à 1 500 € par dossier).

En résumé : lorsque vous négociez le prix d’un bien immobilier avec le vendeur, prévoyez d’ajouter une enveloppe de 10 % du montant de votre transaction en frais, vous n’aurez ainsi aucune surprise lorsque vous serez chez votre notaire pour conclure votre achat.

+ FERMER

+Peut-on emprunter l’intégralité du coût de cette acquisition ? Frais d’agence, de notaire, de garantie...

OUI !

Aujourd’hui, la grande majorité des établissements financiers acceptent de prêter la totalité du coût d’une transaction immobilière. Dans cette situation, si votre banque habituelle refuse votre demande, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un conseil qui vous accompagnera pour présenter votre projet et plus simplement, faites jouer la concurrence.

+ FERMER

+Peut-on changer de formule de prêt en cours de vie du crédit ? Modulation des échéances, remboursement anticipé...

L’offre bancaire en matière de crédits est très riche. D’un établissement à l’autre, vous trouverez des « variantes » qui vous permettrons de moduler le montant de vos échéances, la durée de votre prêt, de reporter 1, 2 voire 5 échéances en cours de vie de votre crédit, selon la durée initiale de celui-ci. Suivant votre situation, vos projets immédiats ou futurs, ces options peuvent être intéressantes. Vous pouvez y souscrire si elles sont gratuites.

Un remboursement anticipé est toujours possible. Selon les raisons qui vous poussent à l’envisager, sachez que cette opération a un coût. La loi de protection du consommateur a établi une réglementation qui supprime les pénalités de remboursement anticipé pour des cas "dit" de force majeure, notamment lorsque vous êtes contraint de céder votre bien à la suite d’une mutation professionnelle, d’un licenciement, d’un décès, etc.

+ FERMER

" Posez votre question